ORIGINES DU PROJET

Nous savons encore peu de choses de l’effet de l’exposition à la pollution atmosphérique durant la grossesse, sur le développement et la santé respiratoire de l’enfant.

Femme enceinte

Les études préliminaires laissent à penser qu’elle pourrait avoir un impact sur l’apparition de maladies respiratoires ou de troubles du développement dès le plus jeune âge.

Des études récentes ont montré que, chez l’enfant et l’adulte, l’exposition à la pollution atmosphérique peut aggraver, voire participer au développement de maladies respiratoires et cardiovasculaires. Un effet sur le poids des enfants à la naissance est également probable.

L’expérimentation animale a généré de nombreuses alertes concernant les effets sanitaires des polluants chimiques qui sont suspectés d’entraîner des effets sur la santé des adultes, surtout lorsque l’exposition a lieu durant la vie fœtale, avec des effets pouvant aussi bien se manifester à court qu’à long terme.

En effet, les perturbateurs endocriniens (molécules qui ont une influence sur la sécrétion des hormones) peuvent avoir des effets sur le développement et entrainer des troubles de croissance, du comportement et de la fertilité.