DÉROULEMENT DE L’ÉTUDE

L’inclusion des couples dans l’étude SEPAGES se fait au cours du premier trimestre de grossesse (ou au tout début du deuxième trimestre de grossesse). Le suivi de la grossesse a lieu jusqu’à la naissance de l’enfant puis le suivi de l’enfant se poursuit jusqu’à ses 3 ans au moins. Tout au long de l'étude (pendant la grossesse et les premières années de vie) des examens cliniques et de nombreux prélèvements biologiques (urines, sang, cheveux) seront réalisés. L'exposition aux différents facteurs environnementaux sera réalisée à plusieurs reprises pendant la grossesse et dans les premières années de vie de l'enfant grâce à des dosimètres personnels, des GPS et des accéléromètres. Au moment de l'accouchement un certain nombre de prélèvements seront réalisés (placenta, tissu, sang, urines, cheveux, méconium et lait). Enfin tout au long de l'étude de nombreux questionnaires seront (auto)-administrés via une plateforme informatique afin de mieux comprendre l'environnement dans lequel vivent les volontaires.

Ethique et confidentialité

Comme toutes les études de recherche biomédicale, la signature d’un consentement est obligatoire : elle s’effectuera lors d’un premier RDV pris à l'Hôpital Couple Enfant du CHU de Grenoble. Lors de cette visite, quelques mesures de santé sont réalisées comme énoncé dans la partie « mesure de la santé des volontaires ».

L’étude a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP) et l'autorisation de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). La participation à l’étude ne présente aucun risque pour la santé des volontaires et celle de leur enfant. Les données recueillies resteront confidentielles.

A tout moment pendant l'étude, les volontaires peuvent retirer leur consentement et arrêter l'étude. Ils peuvent par ailleurs n’accepter qu’une partie du protocole, et refuser par exemple un prélèvement. Néanmoins, il reste important pour l’équipe de recherche de disposer d’un maximum de données sur un grand nombre de couples et d’enfants pour répondre plus efficacement aux questions scientifiques.